Barthélèmy Dias déchire l’arrêté du ministère de l’intérieur «je vais me rassembler (…) cet arrêté n’a aucune valeur juridique ni administrative»

«je considère que l’autorité n’a pas assumé ses responsabilités et je n’ai pas à me soumettre à une décision d’un autorisé. Je me rassemble chez moi parcequ’il ne peut pas me l’interdire. La loi est clair. Pour me l’interdire, il faut s’adosser sur une loi. Cet arrêté n’a aucune valeur juridique ni administrative. Le ministre de l’intérieur n’a pas le pouvoir constitutionnel de prendre des décisions de cette nature. Nous ne sommes pas en couvre feu ni à un État d’urgence»; soutient le maire de Mermoz sacré coeur, Barthélemy Dias, dans l’émission «le grand jury» de la RFM.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments