Au Sénégal: « l’accès à l’enseignement à distance est faible et certainement inégal pour d’autres citoyens »

Un document nous renseigne sur les conséquences de la pratique des cours à distance. Selon eux, une aggravation de la crise économique pourrait rapidement opposer l’opinion à un confinement, assurent les enquêteurs. « La majorité de la population soutient également le gouvernement, 86% d’entre eux faisant confiance au gouvernement pour prendre soin à des citoyens et 87% jugeant la communication gouvernementale véridique. Ces chiffres sont beaucoup plus élevés que les chiffres comparables recueillis dans une enquête en ligne auprès de 58 pays pour la plupart à revenu élevé (les chiffres étaient respectivement de 43 et 57% dans l’enquête) », note le rapport, indiquant que la fermeture des écoles réduit l’apprentissage et exacerbe les inégalités. « 30% des enfants ne participent à aucune activité d’apprentissage. Et, bien que la plupart des enfants reçoivent le soutien de leurs parents pour continuer à apprendre, le soutien parental varie selon les niveaux d’éducation des répondants. L’accès à l’enseignement à distance est faible et inégal au Sénégal », d’après la source.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de