Affaire du stade Assane Diouf : « son dossier aurait connu un dénouement heureux ».

Dans sa livraison du lundi, le quotidien L’Observateur renseigne que le dossier du stade Assane Diouf de Rebeuss aurait connu un dénouement heureux. Un compromis aurait été trouvé avec les Chinois, promoteurs du projet immobilier Kawsara avec la construction de 7 bâtiments de 30 étages. Ces derniers auraient accepté de céder 1,5 ha sur les 2,5 ha octroyés par le régime libéral.  Le stade – un terrain de football aux normes internationales (entre 4500 et 9000 m2) – serait ainsi refait sur 1 ha pour les jeunes de Rebeuss. Selon le ministre de l’Urbanisme, Abdou Karim Fofana, il  sera aussi créé une rue entre la mosquée Omarienne et le stade pour séparer les deux lieux et augmenter de 3000 m2 le lieu de culte. Des informations démenties par le Collectif feu René Sanchez pour la sauvegarde et la réhabilitation du stade Assane Diouf à travers un communiqué. Le Collectif indique n’avoir signé aucun accord, ni pris aucun engagement avec le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdou Karim Fofana.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de