Ziguinchor : les transporteurs et chauffeurs réclament au ministère des transports la « réouverture » des activités de transport

La tension est vive et le climat est très tendu à la gare routière de Ziguinchor. Et pour cause, chauffeurs et transporteurs ont pris la ferme décision de reprendre les activités de transport interurbain dans la région. Ils ont fustigé les décisions prises par l’État interdisant le transport interurbain pour lutter contre le Covid-19.
Des chauffeurs et transporteurs qui croient ferme que le secteur du transport dans la région en particulier et au Sénégal d’une manière générale, est aujourd’hui en agonie. Ils ont, par ailleurs, réclamé la tête du ministre des transports avant d’annoncer la réouverture, de gré ou de force, de leur gare routière à l’issue du conseil d’aujourd’hui. « Nous sommes tous les morts vivants. Nos vies ont été réduites par l’État du Sénégal qui n’a aucune considération à l’endroit du secteur interurbain », se désole le président de la gare routière de Ziguinchor, Papis Touré. Des pères de famille qui vivaient quotidiennement le calvaire et dont le seul souhait était de regagner leurs terroirs et leurs familles.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de