Trou budgétaire de 100milliards F Cfa : un cadre de la Banque mondiale confirme Sonko

Un coin du voile commence à se lever sur les tensions de trésorerie naguère niées par le pouvoir. Mais Ousmane Sonko le leader du PASTEF qui a récemment fait une révélation sur un trou budgétaire de 100 milliards F Cfa a été confirmé par l’analyste économiste Abdoulaye Seck, nouvellement nommé directeur de la Banque mondiale au Cameroun. Une situation qui s’explique par le contexte socio-politique qui prévaut après la présidentielle, avec par exemple, la prise en charge de nouveaux engagements insuffisamment évalués, comme la décision d’épurer les dettes dus aux syndicats dans l’optique de pacifier le climat social. Ou bien encore finir des investissements sur fonds propres comme c’était le cas durant la campagne électorale et la pré-campagne qui étaient marquées par des inaugurations de chantiers pour la plupart inachevés