Thione Seck ne veut plus voir El Hadji Diouf, même en photo, à cause de ça

D’habitude très calme et non loquace, Ballago-père n’a pas manqué dans les colonnes de Les Echos de ce lundi, de dire tout ce qu’il pense de la vie politique, culturelle et sociale du pays. A cœur ouvert, il s’en prend à l’ancien footballeur international, El Hadi Ousseynou Diouf.

«El Hadji Diouf m’a beaucoup déçu le jour où je l’ai entendu dire que Youssou Ndour est le père des chanteurs au Sénégal, je suis tombé des mues. J’étais ébahi, parce que je ne vois rien qui doit le pousser à affirmer de telles sottises», s’offusque le leader de «Ram dan», puis lâche : «je ne veux même pas le voir en photo».

Poursuivant son entrevue avec nos confrères de Front de Terre, Thione Ballago Seck soutient que la politique culturelle actuelle n’est pas équitable au Sénégal. «C’est trop flagrant et c’est injuste. Si, on parle de culture, chacun doit en bénéficier», dit-il.