Serigne Assane Mbacke regrette le départ de Amadou Ba à la tête des finances

 

Après la publication de la liste des membres du gouvernement de Mohamed Boun Abdalah Dione, le Président du mouvement Appel221 n’est pas resté insensible aux changements opérés par le Président Macky Sall. Tout d’abord le marabout politicien par ailleurs responsable au Pds estime que les nombreux départs prouvent que le Chef de l’État est conscient de l’échec des personnes sur lesquelles il avait porté sa confiance. Ensuite les 42% des Sénégalais qui n’ont pas voté auront beaucoup pesé sur la balance. En effet le scrutin du 24 février 2019 aura comme principal enseignement les prémices d’une Nation divisée voire fragmentée. La patrie avant le parti une utopie inexistante dans le fonctionnement de l’État a finit par changer la mentalité des Sénégalaises et Sénégalais. En atteste le vote ethnique, confrerique et même régionaliste qui s’est manifestée à l’issue de la Présidentielle. Bref, toujours selon Serigne Assane Mbacke, ce grand chamboulement de l’attelage gouvernemental justifie les failles à plus d’un titre. Toutefois note le marabout politicien, Amadou Ba ne mérite pas son départ à la tête du ministère des Finances. Et pour cause Monsieur Ba a réalisé de bonnes performances au plan économique raison pour laquelle il a été primé un peu partout à travers le monde. Au plan politique grâce à Amadou Ba la mouvance Présidentielle a rompue avec les défaites cuisantes aux élections à Dakar depuis les législatives de 2017. La suprématie de Khalifa Sall a été vaincue par la ténacité de Amadou Ba dans la capitale. Partant de ce constat le Mouvement Appel221 est resté sur sa fin après la publication de l’attelage gouvernemental