sam. Jan 25th, 2020

Samba Sékou Dia Sow : « J’ai bu le sang de Fatoumata Matar Ndiaye »

L’histoire racontée par le présumé meurtrier de la vice-présidente du Conseil Economique Social et Environnemental (Cese), Fatoumata Matar Ndiaye, ce matin, est digne d’un film d’horreur. Après avoir accusé la député Awa Niang et plusieurs responsables politiques à Pikine, l’accusé est revenu, devant la barre de la chambre criminelle sur la manière dont la Fatoumata Matar Ndiaye aurait été tué. « C’est le marabout qui a tranché la gorge à Fatoumata Mactar avant de me donner le sang de cette dernière à boire et je l’ai bu. J’ai été ensorcelé », a-t-il lâché.

Sous le feu roulant des questions des juges et du procureur, Samba Sow a déclaré avoir été marabouté et entraîné à contribuer au meurtre de sa patronne qu’il considérait comme sa mère. Devant la barre il a nié tous les chefs d’accusations retenus contre lui, avant de préciser que l’argent comme le soutiennent certains n’a jamais était le mobile du crime.« Votre copine a dit aux enquêteurs que vous deviez vous marier le 26 novembre et qu’il vous fallait la somme de 300. 000 FCFA pour la cérémonie. Raison pour laquelle vous êtes entré dans la chambre de votre patronne pour lui voler cette somme. Mieux, vous saviez qu’elle avait toujours de l’argent dans son armoire », a rapporté le président de la chambre criminelle », a rappelé le procureur pour tenter en vain de convaincre le présumé coupable a avoué son crime.

En effet, ce dernier a soutenu avec insistance : « Arrêtez de me parler de mariage ! Ma Tante Fatou Sow et la politicienne Awa Niang sont les coupables de la mort de celle que j’ai toujours appelée ‘’Yaye’’ ».Samba Sow de poursuivre, « le jour du 16 novembre 2016, c’était le jour de mon anniversaire. Je ne suis pas pauvre. C’est le marabout qui a tranché la gorge à Fatoumata Mactar avant de me donner le sang de cette dernière à boire et je l’ai bu. J’ai été ensorcelé », a-t-il expliqué à la barre.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de