Pourquoi Mme Aïda Mbodj a été obligée d’être neutre des cinq candidats

 

Le Président Macky Sall s’était rendu à 03 H chez la députée Aïda Mbodj. Une cérémonie familiale au cours de la quelle le candidat à sa propre succession avait sollicité le soutien de cette candidate à la candidature éliminée par loi sur le parrainage. Ses militants avaient donné carte blanche à Mme Mbodj pour leur dire derrière qui s’aligner, puisqu’elle était aussi attendue pour appuyer l’un des candidats les plus en vue de l’opposition, Idrissa Seck qui l’avait solicitée. Mais Mme Aïda Mbodj a fini de ne plus plaider par aucune des deux chapelles ; ceci, a appris www.allodakar.sn de sources proches de la parlementaire, parce que sachant que dans l’un ou l’autre camp responsables et militants allaient lui mettre les bâtons dans les roues. D’ailleurs, il se dit même qu’elle a été appelée au téléphone pour se voir balancer des insanités. Ce qui aurait amené son fils, Papis, à lui demander d’être neutre. Pourleur honneur.