Les fournisseurs du site porno sénégalais déposés au parquet

L’affaire révélée par « Libération » faisant état d’étudiants qui se faisaient passer pour de richissimes hommes d’affaire et qui filmaient nues des jeunes filles avant de revendre leurs images à des sites pornographiques, moyennant de fortes sommes d’argent, a finalement atterri sur la table du Procureur de la république.
Le chef de la Division spéciale de lutte contre la cyber criminalité, le Commissaire Pape Guèye, les a conduits hier devant le maître des poursuites pour « collecte déloyale de données personnelles, commercialisation de vidéos à caractère pornographique, atteinte à la réputation et à l’honneur ».