Marche du 16 Août contre les attaques des dignitaires religieux :  Serigne Modou Mbacké Bara Doly manifestera avec la Convergence Taxawou Ndonoy Makñi »

Votre site préféré www.allodakar.sn l’avait annoncé en primeur : la marche initiée par Serigne Modou Bara Dolly pour mettre fin aux attaques contre les grandes figures de l’Islam qui reposent dans toutes les cités religieuses du Sénégal. Nous apprenons que ce sera une véritable démonstration de force, parce que pour cette cause il a été monté la Convergence « Taxawu Ndonoye Makñi » (Ctnm), qui entend perpétuer le legs des pionniers de l’Islam au Sénégal. Ladite convergence, qui va battre le macadam le vendredi 16 août courant après la prière de 14 heures, est composée de plusieurs associations à vocation religieuse et socioculturelle. Parmi elles, outre le Rassemblement des familles de religieux que dirige Serigne Modou Mbacké Bara Dolly, on peut citer : l’Association islamique pour servir le Soufisme (Ais) que dirige Mame Cheikh Mbacké Khadim Awa Bâ, l’Organisation nationale non gouvernementale (Ong) Jamra de Mame Matar Guèye, l’association Khidahoul Khadim que préside Serigne Amsa Mbacké Cheikh Abdoul Ahad, le Mouvement des jeunes chefs religieux de Serigne Modou Bousso Dieng, l’Appel 221 de Serigne Assane Mbacké, le Mouvement Solution de Serigne Cheikh Mbacké et l’association Jamma’atoul Inshana de Serigne Habib Diouf. Cette convergence compte parmi ses leaders Sokhna Astou Kounta de la famille de Ndiassane, Serigne Makhtar Mbacké, Serigne Babacar Mbacké, Serigne Madické Seck de la famille Thénaba, Cheikh Baye Hady Niass, Serigne Makhtar Ngom du mouvement « Sope Naby » et Serigne Modou Mamoune Niang. La convergence forte de plus d’une dizaine d’associations et de leaders d’opinion entend désormais veiller au respect scrupuleux des dignitaires religieux. La CTNM polarise ainsi l’essentiel des familles religieuses du Sénégal. Pour son combat, elle invite l’Etat sénégalais « à prendre ses responsabilités » et les organes de presse à « veiller à la censure immédiate de tout propos discourtois » à l’endroit des dignitaires musulmans, en particulier. Comme quoi avec la Convergence Taxawu Ndonoye Makñi, rien ne sera plus comme avant. Les insulteurs et autres détracteurs sont avertis !

A B DIALLO

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de