Malick Gakou malmené par les gendarmes devant le Conseil Constitutionnel

Le candidat à la Présidentielle 2019, Malick Gakou, a été malmené par les gendarmes devant le Conseil constitutionnel selon le reporter de la Rfm. Hier déjà, le Président du Grand Parti a été arrêté pour vandalisme  puis relâché.
Il faut dire que le dépôt des dossiers pour la Présidentielle 2019 a occasionné des tensions entre les différents mandataires. Certains ont même passé la nuit devant le bâtiment du Conseil Constitutionnel sis aux Almadies pour déposer à temps.