Mais qui peut en vouloir au compétent ministre Amadou Bâ ?

Le diable est dans les détails. C’est ce qu’on peut  encore constater à la lecture de prétendues sorties prétendant que le ministre de l’économie et des finances serait à l’origine de la grève des étudiants de l’Université Gaston Berger, qui avait débouché sur la mort de Fallou Sné.
Car c’est oublier qu’Amadou Bâ a été reconnu et désigné comme le meilleur ministre de l’économie et des Finances du continent. La preuve en est le succès qu’il a fait engranger au Sénégal au groupe consultatif de Paris, où son expertise et sa compétence ont permis de lever plus du double des besoins financiers escomptés, plus de 7 000 milliards.
Technocrate émérite il est devenu l’homme de confiance du Président Sall, qui lui a confié les rênes de son parti et de sa coalition dans toute la région de Dakar. C’est grâce à lui, qui a érigé la Maison des Parcéllois, que Dakar a pu tomber sous l’escarcelle du pouvoir.
Modeste sa générosité est même chantée par les imams et prêtres. C’est donc dire que ceux qui en veulent au ministre Amadou Bâ sont simplement les ennemis de l’excellence et du Président Sall.
ABD