Mairie de Guédiawaye : le temps des regrets pour Malick Gakou

 

 

 

 

Invité de l’émission « Grand Jury » de la Rfm, Malick Gakou, candidat recalé au parrainage à la veille de la campagne présidentielle du 24 Février dernier et membre de la Coalition « Idy 2019 » a avoué son erreur commise après avoir eu à préférer la présidence du Conseil Régional de Dakar à la municipalité de Guédiawaye. Il a d’ailleurs expliqué qu’il voulait prouver à la face du monde qu’un fils de la banlieue pouvait bel et bien diriger la région de Dakar. Quoique légitime et même courageux, mais le choix de Gakou semble toujours incompris par  la plupart des populations de Guédiawaye qui aspiraient à le voir trôner à la tête de leur institution municipale, aujourd’hui dirigée par Aliou Sall le petit frère du chef de l’Etat. Avec les élections locales qui profilent à l’horizon de Décembre 2019, nul doute qu’il va mettre tous les atouts de son côté pour réussir l’alternance au niveau local. Un combat auquel Lat Diop, le frère-ennemi de l’actuel maire et Ahmed Aïdara du mouvement « Guédiawaye la bokk » ne seront pas en reste au regard des carences et de l’ostracisme dont fait montre le frangin de Macky Sall depuis qu’il a été élu