MACKY SALL PARLE DE L’EX PREMIER MINISTRE IDRISSA SECK.

Le Président de la République M. Macky SALL n’a pas été tendre avec le président du parti REWMI dans son nouvel ouvrage intitulé « le Sénégal au cœur ». En effet, il qualifie ce dernier d’être une personne à caractère autoritaire. Il explique, toujours dans son livre que l’ancien Premier Ministre ne demande pas mais ordonne et même s’il n’a pas raison, il insiste en tapant du poing sur la table.
«En novembre 2002, Idrissa Seck est nommé Premier ministre, je suis le numéro deux du gouvernement. Etre ministre n’est pas seulement un titre ; il faut aussi savoir faire entendre sa voix, pas pour faire les titres de la presse mais pour affirmer ses convictions. C’est difficile de dire non à un homme de son bord politique, de s’opposer au sein de sa propre majorité. Or Idrissa Seck est un homme à tendance autoritaire. Il y a des Premiers ministres plus ronds, plus consensuel ; Idrissa Seck est tranchant, il ne demande pas, il ordonne (…)
Au cours des premiers mois à son poste, Idrissa laisse percer des traits de caractère qui rendent le travail avec lui extrêmement difficile : arrogance, certitude d’avoir raison, autoritarisme… Je crois que, pour gouverner, il ne suffit pas de taper du poing sur la table et de dire d’une voix cassante : ‘c’est comme ça et c’est tout, j’ai décidé !’»