Le Politi-chien “drogué” Barth insulte la presse…

Après avoir insulté les magistrats, ce qui lui a valu 6 mois de prison, voilà que le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias s’en prend à la presse…Et de manière violente.

« Je connais les patrons de presse qui émargent au Palais. J’ai leur noms et je vais publier la liste »…On attend que ça cher politi-chien.

La presse aussi sait qui sont les grands bénéficiaires des caisses d’avance de Khalifa Sall…

Quand le Sénégal, après de longues années socialistes, optait pour le régime libéral de Wade, Barthélémy Dias étaient encore dans les ruelles de la Sicap en train de jouer d’apprendre à « fumer » avec ses copains…Et pendant ce temps, la presse se battait dans les régions du Sénégal pour rapporter les résultats qui ont déclaré Wade vainqueur.

Et c’est encore cette même presse qui rapporté les résultats qui ont fait de Macky Sall, le candidat de la coalition à laquelle appartenant Barthélémy et le Parti socialiste, d’être président.

Le petit taulard devrait plutôt s’atteler à faire sortir son candidat de prison que de s’en prendre aux presses du Sénégal qui ont toujours été au rendez-vous des alternances.

Dans tous les corps de métier, il y a des bons et des mauvais. Mais ce minus de Barthélémy Dias s’en prend à la presse, comme l’a fait son père à la place de l’obélisque en 1992 lorsqu’il disait à la l’endroit de nos confrères de la Rts ce qui suit : ” si vous êtes cons, nous allons vous montrer que nous sommes plus cons que Vous”. Donc Barth a hérité de son père…

Peut-être que le Yamba qui lui manquait en prison lui a fait tourner la tête au point de rouge dès sa première bouffée.

Toute la presse sans exception doit boycotter ce petit impoli de maire. Et nous le mettons au défi de sortir cette liste. Et c’est sûr que vous y verrez des noms comme « amphétamine, cocaïne et lopito »…