La page de la présidentielle 2019 tournée : Ousmane Sonko galvanise

  • Devenu aphone au lendemain du scrutin présidentiel du 24 Février dernier, le
    chef de file du parti PASTEF/Les Patriotes est sorti de son mutisme en prélude
    aux prochaines échéances locales et législatives prévues au courant de l’année
    2019. Ousmane Sonko entend ainsi poursuivre son combat politique pour un
    changement du système qu’il estime « archaïque et néfaste pour le Sénégal ».
    C’est d’ailleurs à travers une correspondance que l’ancien inspecteur des
    impôts a saisi ses militants et collaborateurs et dans le contenu duquel on peut
    lire : « Convictions fortes que malgré tout, il ne tient qu’à nous de briser ce
    cycle d’échecs et de déceptions. Car, les solutions sont bien en nous, mais il
    faut s’y atteler dès maintenant. Nous avons perdu trop de temps et le monde
    ne nous attend pas ». A la lumière d’une telle déclaration, l’on peut présager
    d’une volonté irréversible du leader du PASTEF à prêcher davantage pour la
    réalisation d’une alternance marquée par de profondes ruptures par rapport au
    système.
    Mamadou SALL