Keita Diao Baldé et Aliou Cissé les raisons d’un clash

La qualification de l’équipe nationale du Sénégal pour la deuxième fois en phase finale d’une coupe du monde a été célébrée avec gaieté dans toute l’étendue du territoire. Cependant malgré cette immense joie, le vestiaire des lions n’était pas pourtant aussi gai qu’on le pense, en atteste les supposés malentendus relayés par le journal Stade entre Diao Baldé et le staff de l’équipe nationale.

Que s’est-il réellement passé ?

On est le 07 octobre, l’équipe nationale du Sénégal affronte celle de du Cap vert à Praia. Le sélectionneur Aliou Cissé a convoqué son vivace attaquant Diao Baldé. Au coup d’envoi de la partie, l’attaquant débute la partie et souvent réussit ses percés habituelles déposant facilement les défenseurs adverses. A la 78e minute de jeu Baldé manquait sa reprise et deux minutes plus tard il est remplacé par Opa Nguete un autre binational. Ce remplacement n’a pas été bien vu par le monégasque et c’est à partir de ce moment que l’on sentait le roussi entre lui et son sélectionneur car, le joueur mécontent de sa sortie n’avait pas voulu regagner le banc. Un geste qui n’a pas plu le staff technique.

Pour lui faire comprendre l’importance du maillot national, le président de la fédération Sénégalaise de football et Aliou Cissé ont convoqué le joueur pour une demande d’explication par rapport à son geste. Cependant, il semblerait que les remarques et remontrances n’ont pas été du goût du jeune joueur. C’est ainsi qu’il commençait à agacer même ses coéquipiers du groupe par son changement de comportement. Ce qui a poussé l’entraîneur Aliou Cissé à se passer de ses services face à l’Afrique du sud (à l’aller).
Keita se radicalise et déclare forfait au match retour. Il est maintenant de l’office du staff et de la fédération de football de régler rapidement ces incompréhensions dans le groupe des lions pour éviter tout conflit d’ego qui fait généralement mal aux sélections africaines.