Hausse des salaires : Macky Sall n’est pas prêt à concéder un centime, et avertit ses ministres

C’est lors de la célébration de la fête du 1er Mai, alors que les syndicats procédaient à la remise des cahiers de doléances que le président Macky Sall a clairement signifié aux travailleurs qu’une augmentation des salaires ne saurait s’inscrire dans l’agenda du gouvernement. Pour se justifier, il a parlé de la masse salariale annuelle qui se chiffre à 1000 milliards F Cfa. Soit 80 milliards F Cfa par mois, ce qui fait 860 milliards F Cfa de masse salariale à côté des agences assimilées qui coûtent 40 milliards F Cfa aux contribuables Sénégalais. Une situation qui l’oblige à faire un clin d’œil aux ministres de son gouvernement, notamment sur les engagements non concertés qu’ils prendront à leurs risques et périls.