Foot: Keita Baldé, Diawara, Kessié, Onana… ces futures stars du football africain

La relève du Continent est déjà prête. Didier Drogba, Yaya Touré, Samuel Eto’o, Asamoah Gyan, John Obi Mikel, Mohamed Aboutrika ont longtemps régné sur le Continent. Puis ils ont été remplacés par Mohamed Salah, Pierre-Emerick Aubameyang, Sadio Mané, Riyad Mahrez, André Ayew et Naby Keita. Ces derniers sont les têtes d’affiche du football africain actuel. Mais qui seront leurs successeurs dans les années à venir?Keita Baldé, Diawara, Kessié, Onana…

Keita Baldé (Sénégal/Monaco – attaquant – 22 ans):rapide, technique, et efficace devant le but, il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à inscrire au moins 16 buts en Serie A italienne. Un sacré exploit pour l’international sénégalais formé au Barça. Après quatre saisons pleines avec la Lazio Rome, où il a explosé au plus haut niveau, il a décidé de poursuivre son évolution à Monaco avant de rejoindre un grand club européen. Après El-Hadji Diouf, Sadio Mané, le Sénégal détient peut-être un troisième joyau avec lui pour espérer gagner une première CAN et briller dans des phases finales de Coupe du Monde en commençant par celle en Russie l’été prochain. La génération actuelle tentera de rééditer l’exploit de leurs aînés qui avaient atteint le stade des quarts de finale en 2002 pour leur première participation dans un mondial.

Franck Kessié (Côte d’Ivoire/AC Milan – milieu de terrain – 20 ans):vainqueur de la CAN U17 en 2013 au poste de défenseur central, l’Ivoirien a débuté avec les A avant même d’appartenir à un club européen. Repéré par l’Atalanta Bergame en janvier 2015, il a montré qu’il avait le niveau d’évoluer dans l’élite du football italien lors d’un prêt réussi en D2 italienne à Cesena durant la saison 2015-2016. Rapatrié par le club de Bergame, il a explosé la saison dernière en Serie A avec l’Atalanta. Milieu technique, physique et endurant, il porte désormais les couleurs de l’AC Milan où il a poursuivi sa progression en étant aligné régulièrement dans le onze de départ. Depuis le départ à la retraite de Yaya Touré, il est devenu incontournable avec les Eléphants dans l’entrejeu.

Alex Iwobi (Nigeria/Arsenal – attaquant – 21 ans):professionnel depuis octobre 2015, le milieu offensif n’a connu qu’un seul club pour le moment Arsenal, où Arsène Wenger n’hésite pas à faire confiance aux jeunes, il a disputé une cinquantaine de matches avec les Gunners. Plusieurs fois appelé en sélection de jeunes par les Anglais, il a finalement décidé de jouer pour son pays d’origine. Neveu de Jay-Jay Okocha, une des stars du football nigérian et africain des années 90, il est techniquement très au-dessus de la moyenne. Tout récemment, il a qualifié sa sélection nationale pour la Coupe du Monde 2018 en Russie en marquant l’unique but de la partie face à la Zambie en octobre dernier. Lors de la dernière trêve internationale, il s’est offert un doublé face à l’Argentine en match de préparation le 14 novembre. Avec Wilfried Ndidi et Kelechi Iheanacho notamment, ils représentent les nouveaux visages de la nouvelle génération des Super Eagles. On les observera l’été prochain en Russie pour leur première compétition internationale.

Achraf Hakimi (Maroc/Real Madrid – défenseur – 19 ans):prototype du défenseur moderne et utilisé à plusieurs reprises dans la préparation estivale, le jeune défenseur a intégré le centre de formation du Real Madrid où il a signé son premier contrat professionnel cette année. Apprécié par Zinédine Zidane, il a réalisé quelques apparitions en Liga cette saison suite à l’absence de Carvajal. Appelé par le Maroc, pour les matchs d’octobre et novembre, il n’a pas hésité et a accepté le défi présenté par Hervé Renard. Pour sa deuxième sélection avec les Lions de l’Atlas, il a inscrit le quatrième des six buts face au Mali (6-0, le 31 août), en qualifications pour la Coupe du Monde 2018. Titulaire face à la Côte d’Ivoire lors du dernier match des éliminatoires conclu par une victoire 2-0, il disputera sa première phase finale de Coupe du Monde l’été prochain en Russie.

Ramadan Sohbi (Egypte/Stoke City – milieu de terrain – 20 ans):vice-champion d’Afrique 2017, il évolue comme Mohamed Salah en Premier League mais à Stoke City. Conscient de son potentiel, les Potters l’ont prolongé jusqu’en 2022. Technique et percutant dans son couloir gauche, il est plus épanoui en sélection où il a prouvé sa fiabilité auprès des cadres de la sélection Mohamed Salah et Essam El Hadary. Malgré son jeune âge, il a joué un rôle important au sein des Pharaons durant la CAN 2017. Par contre en club, il est sur courant alternatif mais son talent l’aidera à trouver sa place et à suivre les traces de Salah brillant à Liverpool.

Denis Bouanga (Gabon/Lorient – attaquant – 23 ans):très en vue lors de la CAN 2017 avec sa sélection nationale malgré une élimination au premier tour, l’ailier représente l’avenir des Panthères après l’ère Pierre-Emerick Aubameyang. Durant cette épreuve, il a montré tout son talent car l’attaquant international gabonais a bien bourlingué ces dernières saisons. Prêté à Strasbourg voici deux ans, il a marqué en troisième division cinq réalisations puis 16 l’année passée en Ligue 2 avec le Tours FC. Suivi par de nombreux clubs cet été, il est resté avec le FC Lorient de Mickaël Landreau et on peut dire qu’il se régale pour le moment avec six réalisations en 15 matches dont 14 titularisations.

André Onana (Cameroun/Ajax Amsterdam – gardien – 21 ans):finaliste de la Ligue Europa 2017 avec un Ajax jeune et axé football total, il a montré ses qualités de «gardien joueur» en étant à l’aise avec ses pieds qu’avec ses mains. Également très explosif sur sa ligne, il doit cependant gagner en régularité dans ses performances. Formé au Barça, le gardien camerounais a profité du départ de Cillessen chez les Blaugranas et de la blessure de Tim Krul pour être propulsé numéro 1 en début de saison dernière par Peter Bosz. Ce dernier office au Borussia Dortmund à présent. Convoqué à plusieurs reprises par les Lions Indomptables, il a pour l’instant décliné cet appel. En cas de revirement de situation, il peut succéder Joseph-Antoine Bell en sélection.

Amadou Diawara (Guinée/Naples – milieu de terrain – 20 ans):débutant en professionnel à Saint-Marin, il a été révélé par Bologne lors de la saison 2015-2016 où il a disputé 34 matches de Serie A à 18 ans. En 2016, il a été acheté pour 15 millions d’euros par Naples. Sous les ordres de Maurizio Sarri, il a notamment disputé six matches de Ligue des Champions dont deux comme titulaires en huitièmes de finale face au Real Madrid durant la saison 2016/2017. Méconnue du grand public, cette sentinelle très habile à la relance bénéficie de plus en plus de temps de jeu à Naples. Titulaire face à Manchester City, mardi soir en Ligue des Champions, pour le compte de la 3e journée de la phase de poule, il a marqué sur penalty. S’il opte pour le Sily National, il devra prendre la relève de Naby Keita, leader de la sélection pour le moment.