Entretien avec Serigne Modou Bara Dolly, coordonnateur de la coalition Takhawou Macky à Touba ( CTMT) « Notre rôle est de défendre Macky Sall mais aussi de rendre visible ses actions à Touba. »

plusTrès influent dans la capitale du mouridisme où il cordonne la coalition engagée pour soutenir Macky Sall, Serigne Modou Bara Dolly livre les grandes lignes de son engagement politique et avertit que son mouvement sera un bouclier pour le Chef de l’Etat. Conscient de l’ampleur de la tâche, le marabout explique qu’il ne reculera devant rien pour réussir sa mission. Entretien

Pourquoi avoir mis en place une coalition à Touba pour soutenir Macky Sall ?
Nous voulons soutenir le président dans ces initiatives. Sur le plan de la communication, il y a des failles et malgré les efforts déployés, il manque de visibilité. Cette coalition a pour but d’unifier les forces de Touba autour des intérêts du pays. Touba est un enjeu national et nous sommes de dignes fils de la ville sainte, c’est pourquoi nous avons réunis militants et simples citoyens afin d’être une force au service du Chef de l’Etat. Notre rôle est de défendre Macky Sall mais aussi de rendre visible ses actions à Touba. Notre slogan se résume au travail, à l’unité et à la défense des intérêts du chef de l’Etat.

Quels sont vos rapports avec les responsables politiques de l’Apr à Touba ?
Nous avons des rapports francs et sains avec tous les responsables. Notre mission dépasse le cadre politique et vise à regrouper les forces de cette ville autour des idéaux et objectifs du président Sall. Depuis le lancement de nos activités, nous réunissons les forces vives et travaillons pour rapprocher davantage les responsables. En ces moments, le seul objectif qui vaille, c’est la réélection du président Sall et pour cela, il faut taire les querelles de leadership et réunir la base.
Vous avez une feuille de route d’ici les élections ?
Bien sûr que nous avons un plan de travail spécifique. Nous avons lancé nos activités et nous travaillons depuis à l’élargissement de nos bases. Nous inaugurons le 15 novembre prochain notre permanence à Touba et nous envisageons, ensuite, de mener des activités de sensibilisation pour rendre visible les réalisations du chef de l’Etat.
Quelle lecture faites-vous des événements qui secouent l’Assemblée nationale ?
Ma lecture est simple sur ce dossier. Je crois que c’est une dette que le Pds est entrain de payer. Durant les 12 ans de Me Wade, les libéraux ont posé des actes d’ingratitude que le bon Dieu leur rappelle aujourd’hui. Ils ont humiliés des gens, emprisonnés des innocents, diffamés et même calomniés. C’est tout cela qui se retourne aujourd’hui contre eux.
Vous avez des rapports avec la famille religieuse de Touba ?
Nous sommes de Touba et nous obéissons au Ndiguel, donc nous tenons une grande importance au Ndiguel comme aux instructions données par le marabout. Ici personne n’insulte les marabouts et nous n’accepterons pas que les marabouts soient piétinés, surtout dans cette ville sainte. D’ailleurs, nous appelons les militants de l’Apr comme les talibés à suivre les instructions du marabout, à aller travailler les terres.

12204916_1809982385895042_296627042_n

bara 1

bara2

bara8

mara3

Laisser un commentaire