El Hadji Diouf s’exprime sur le cas Keita Baldé et envoie un message à la Fédération

Il ne se passe pas un jour sans que la presse n’évoque le cas Diao Baldé. Selon le journal Stades, le joueur aurait d’énormes problèmes de comportement avec les dirigeants, le coach, et même les joueurs. Toutefois, selon le double Ballon d’or africain (2001 et 2002), El Hadji Ousseynou Diouf, ce problème n’a pas lieux d’être.

Tout l’histoire est issue du match entre le Sénégal et le Cap-Vert, à Praia. Au moment d’être remplacé par Opa Nguette, Diao Baldé s’énerve et boude durant le reste de la rencontre. Pour El Hadji Diouf, la frustration de Diao Baldé est compréhensible.

«Un compétiteur qui cède sa place en étant heureux, je n’en ai jamais vu. Donc, la frustration de Keita Baldé est compréhensible. Cela arrive à tous les joueurs, même les plus moyens. C’est un faux problème. Il ne faut pas en faire une histoire et saper le moral à Keita Diao Baldé, qui est aujourd’hui un de nos meilleurs éléments. Au lieu de fragiliser mentalement le joueur, on doit le protéger de façon intelligente. Ce n’est pas un joueur difficile à gérer»,déclare l’ancien joueur de Lens, sur les colonnes du quotidien L’Observateur.

Pour lui, après la qualification au Mondial 2018 en Russie, «la priorité est ailleurs». » Après cette qualification, on doit chercher à mettre les joueurs dans les meilleures conditions psychologiques pour qu’ils puissent s’épanouir en club et nous revenir pendant les matches amicaux en très grande forme afin de préparer sereinement le Mondial», assure Diouf.

Sur la question d’une présumée rencontre entre Me Augustin Senghor et Diao Baldé à Polokwane, pour un rappel à l’ordre du joueur, Diouf interpelle la Fédération sénégalaise de Football. «Avec tout le respect que je dois à la Fédération et aux gens qui la composent, ce n’est pas à eux de parler au joueur. C’est à l’entraîneurde parler à son joueur et de le gérer. C’est à lui que revient le management de l’équipe»,affirme l’ancien numéro 11 des Lions.