Ejecté du cabinet présidentiel : Moustapha Diakhaté plaide le soutien de l’Etat au profit de Saër Kébé

L’ancien chef de cabinet du président de la République a manifesté tout son soutien au jeune étudiant Saër Kébé, élargi récemment de prison après 4 années de détention pour apologie du terrorisme. Une sorte de médiation sociale qu’il entreprend entre le pouvoir et l’ex détenu, au moment où il est écarté des sphères de l’Etat, alors qu’il avait toute la latitude d’aider Saër Kébé à sortir de prison pour ne pas rater ses examens. Selon Moustapha Diakhaté « l’Etat doit aider ce compatriote à se réinsérer et à reprendre sa place dans le Sénégal de tous et dans le Sénégal pour tous ». Bien que l’ancien chef de cabinet du président Macky Sall se définit comme un militant de la tolérance zéro en matière d’apologie du terrorisme, doublé d’un observateur du respect de l’autorité de la chose jugée, il n’en demeure pas qu’il a enfilé sa « toge » d’avocat pour plaider le soutien et l’assistance de l’Etat pour le jeune étudiant. A rappeler que l’ancien prisonnier est issu d’une famille très modeste encore qu’il est orphelin de mère.
Mamadou SALL