Conquête de la commune de Ndoffane : Le candidat Omar Diallo prend le thé avec les populations

Il avait annoncé sa candidature à la mairie de la commune de Ndoffane, qui l’a vu naître. Eh bien, cet émigré qui vit et travaille à Tenerife, Espagne, depuis près de 20 ans, venu passer la fête de Tabaski avec les siens,  a posé le 1er pas. Il a organisé une populaire  partie de Thé débat dans leur quartier, au milieu des étudiants, acquis à sa cause, des populations et des autorités coutumières et morales.
Une rencontre au cours de laquelle Monsieur Diallo a recueilli bien des doléances. Celles des étudiants ont gravité autour de leur « abandon » par les autorités municipales actuelles, leur manque de formation professionnelle. D’où leur chômage de plus en plus  massif.
Prenant la parole, le candidat Omar a promis, qu’élu, il les logera dans leurs lieux d’études respectifs et, en relation avec ses partenaires étrangers, à leur  accorder des bourses à l’Extérieur d’où ils reviendront  avec des qualifications, qui leur ouvriront les portes du marché de l’emploi.
S’agissant des femmes qui  ont décrié le fait de trimer très dur, sans un soutien d’une quelconque autorité, Monsieur Diallo s’est engagé qu’élu maire, il leur fournira des tracteurs, des moulins et des financements pour des activités génératrices de revenus.
Aux notables, qui ont décrié le manque d’usines et la régression de la commune, Monsieur Diallo a promis, qu’élu, il va moderniser et développer l’agriculture et l’élevage, seuls secteurs pourvoyeurs d’unités de production et d’emplois au profit des populations.
Le thé débat a pris fin dans une ambiance de confiance retrouvée, mais également festive.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de