Bougane, l’homme à l’origine des « faux résultats »

Bougane Gueye Dany, le patron de D-Média est un génie de la Com’. Il a réussi une prouesse, celle de semer le doute de la victoire de Macky au 1er tour de la présidentielle de 2019.

Comment cela s’est passé ?

Assis sur le plateau de la Sen tv, le dimanche vers 20h, Bougane Gueye Dany déclare : « au moment où je vous parle, une radio étrangère est en train de préparer une info déclarant Macky Sall vainqueur au 1er tour. » Et il ajoute : « et je viens aussi d’apprendre que des gendarmes sont dans les locaux de la sen tv »…

Cette info dépasse les ondes de la Sen Tv et atterrissent à Walf. Sur le plateau de walf, l’info prend une autre ampleur : « Bougane Gueye Dany arrêté par le gendarmerie. » au moment même où Bougane est toujours sur la Sen TV. Et  ce dernier de dire : « si ce n’est encore fait c’est pour bientôt. » Pendant ce temps sur le plateau de la 2Stv, un autre journaliste qui se fait appeler analyste politique, en la personne de Babacar Dione annonce aussi dans la foulée de Bougane ce qui suit : « il est inadmissible qu’un média étranger donne des résultats avant même la commission de recensement des votes »…

Incroyable

La simple rumeur de Bougane prend de l’ampleur. Ousmane Sonko, avisé, insulte la TFM et 2Stv. Il convoque une conférence de presse et embarque Idrissa Seck qui est noyé lors de la conférence de presse. Idrissa Seck se retrouve pour la première fois de sa carrière avec des pyromanes qui ne demandent qu’à brûler la république.

Bougane a réussi son coup. RFI, TFM et 2Stv démentent les infos. Peine perdue. La rumeur de Bougane a franchi les frontières du Sénégal. La société civile et les ONG se délectent déjà d’un second tour « forcé ».