AUDIO: OUSMANE SONKO REVIENT SUR SES PROPOS.

Ousmane SONKO a tenu à préciser les circonstances qui lui avait poussé à dire que: « certains politiciens doivent être fusillés ». En soulignant d’abord que cette vidéo date de très longtemps, il précise « Mon objectif n’a jamais été de dire qu’il faut fusiller qui que ce soit comme ils veulent le faire croire aux populations qui ne permettront pas les manipulations. Vous savez un acteur politique a dit : « les transhumants il faut les pendre, les fusiller et ça n’a pas créé autant d’émoi. Parce que ce n’était pas dans le fond qu’il faut les pendre mais c’était pour montrer la gravité des crimes économiques engendrés par nos anciens chefs d’Etat… J’ai beaucoup d’admiration pour Me Abdoulaye Wade ».