APRES : œuvre pour la meilleure prise en charge des conditions de vie des journalistes

Conscients de l’importance capitale de leur statut dans la société et parfois les nombreuses difficultés qu’ils y rencontrent ,des journalistes sénégalais misent beaucoup plus sur la prise en charge de leurs conditions de vie et leur corporation. Ils créent l’APRES (Association de la Presse pour l’Entraide et la Solidarité) une association qui va œuvrer exclusivement dans la promotion sociale et la solidarité de ses membres. Une mutuelle de santé pour les professionnels des médias et un vaste programme d’habitat social  pour ses membres sont les deux chantiers prévus.

 

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de