Alternative de la grève des boulangers : les Sénégalais adoptent les beignetset la bouillie de mil pour le petit déjeuner

C’est le 2 ème jour de grève de certains membres de la fédération des boulangers
qui ont décidé de suspendre la production du pain faute d’avoir obtenu
satisfaction dans leurs revendication face à l’Etat. Rebelote donc de l’épisode
2017 avec la mise à exécution des menaces faites par les meuniers et qui ont
bien affecté les ménages à Dakar et dans sa banlieue (hier et aujourd’hui). Mais
parallèlement, les vendeuses de beignets et de bouillie de mil s’en frottent les
mains à cette occasion qui fait bien le larron. Nombreux sont les
consommateurs qui prennent d’assaut les tables et gargotes pour se gaver de
beignets et autres nourritures de circonstance pour tenir. Toutefois, il faut
souligner que cette grève intervient dans un contexte de précarité mettant
dans des difficultés certains mères et pères de famille qui squattent la
production des rares défaillants qui se sont démarqués de la grogne de leurs
collègues boulangers.