Zappés par le président Macky Sall : les marrons du feu expriment leur mécontentement

Ces gros bras s’étaient honteusement distingués durant la campagne électorale pour la présidentielle de Février 2019. Ils ont semé partout le bordel à travers le Sénégal, ces jeunes réquisitionnés, nourris et payés par le pouvoir pour casser de l’opposant. Et ils crient aujourd’hui leur ras-le-bol après avoir été littéralement ignorés par le président de la République réélu. Une attitude que les marrons du feu ont du mal à digérer pour la bonne et simple raison que « nous nous sommes sacrifiés pour un homme qui promet aux jeunes du pays 1 million d’emplois, sans nous prendre en compte » ont-ils clamé. Selon leurs propres dires, la majeure partie d’entre eux qui avaient déserté leurs lieux de travail pour accompagner et assurer la sécurité du candidat Macky Sall, ont tous été licenciés à leur retour de campagne. Ces gorilles semblent d’ailleurs plongés dans un océan de remords pour avoir laissé derrière leurs parents, leurs épouses et enfants pendant plus de 3 mois pour servir un candidat qui ne se soucie pas de leur sort