Trafic de faux médicaments : le directeur des grâces se lave les mains sur la libération de Mamadou Woury Diallo

Le scandale portant sur le trafic de faux médicaments et le cas Mamadou Woury Diallo qui a été épinglé avant d’être relaxé par une grâce présidentielle, risque de connaître une autre tournure. En effet, Mandiaye Niang qui est le directeur des Affaires criminelles et des Grâces au ministère de la Justice s’estime « innocent » dans cette affaire encore pendante devant la justice. Même s’il a reconnu qu’il y’a eu un dysfonctionnement, il n’en demeure pas moins qu’il a tiré la couverture de son côté pour dégager en touche toutes les suspicions et autres accusations portant sur cette mafia qui existe autour de la grâce. Mais une chose est pour le moins sure : si le président de la République a été induit en erreur en accordant la grâce à ce faussaire, c’est parce qu’il y’a un ou des gens qui ont voulu qu’il en soit ainsi. A quel prix ? Allô Dakar suit de très ce dossier et sera présent pour les prochains développements dans cette histoire de trafic de faux médicaments