Situation difficile des expatriés : le ministre Amadou Bâ invité à effectuer son 1er voyage au Maroc

Les émigrés Sénégalais établis au Royaume Chérifien ne savent plus à quelle autorité se fier compte tenu de la difficile situation qu’ils y traversent en termes de traitement inhumain, de crimes, d’agressions, de viols et de persécution par la police. Le dernier incident en date concerne une dame prise entre les griffes d’une quinzaine de policiers Marocains qui voulaient la lyncher. Face à la cruauté des sévices, celle-ci n’a rien trouvé de mieux que de tenter de sauter par la fenêtre de l’hôtel de police situé à plus d’un étage. Selon les témoignages recueillis, la dame venait à peine d’accoucher. Allô Dakar est d’ailleurs entré en contact avec les autorités consulaires qui ont informé que « la diplomatie Sénégalaise a déjà fait ce qu’elle devait faire dans le cadre de la coopération avec le Maroc ». Mais les compatriotes Sénégalais n’ont pas manqué d’interpeller le nouveau ministre des Affaires Étrangères Amadou Bâ, afin qu’il entreprenne des démarches pour l’amélioration de leurs conditions de vie dans leur pays d’accueil. En effet, ils sont nombreux à faire croire que le consul et l’ambassadeur accrédités au Maroc ne sont que l’ombre d’eux-mêmes et seraient payés inutilement à ne rien faire