Sérigne Abdoulaye Faye, un homme à l’esprit orné et rempli des choses utiles

Etre accoutumé, c’est la poésie de cet homme issu de classe sociale différente. dans ce sens, Sérigne Abdoulaye Faye raconte ses capacités

« Avant tout je présente mes condoléances à la famille de la jeune fille Marième Diagne tuée récemment à côté, ici à Thiès. C’est quelque chose que L’Etat doit prendre en considération par une seule sanction; de tuer toute personne qui tue son semblable.

Par rapport à l’épidémie Covid-19, qui prend le monde entier en otage, je pense que nous devons augmenter notre croyance en Dieu unique et pratiquer les règles établies par la religion. Je me rappelle, un jour, un vieux m’avait dit qu’il y’aura une période où on en aura pas besoin des armes pour faire la guerre, mais avec la propagation des épidémies partout, nous allons s’entre tuer. Par contre ce qui est à l’origine de ces maladies, je vous le dirai pas ici ni maintenant. Je demande à ce que chacun fasse une aumône ( soit un morceau de savon ou de la glace) pour faciliter la disparition de cette épidémie.

Rien ne me surprend, étant un jeune âgé de 26ans, j’arrive à faire des prières pour toute personne et par la suite, elle arrive à obtenir ses besoins facilement. C’est quelque chose qui me va au cœur, de formuler des prières à tout moment et pour toute personne qui désir ou qui veut devenir une grande personnalité. Je ne vais citer le nom, mais je l’ai fais tout récemment à quelqu’un et aujourd’hui, il est devenu ministre. Et tant d’autres personnes passent tous les jours chez moi, pour des besoins personnels

C’est une connaissance qui est innée, elle s’est manifestée  pour la première fois quand j’étais gamin. Car, je suis né dans une famille pauvre, d’où un seul repas était obligatoire par faute de nourriture. Un jour, j’avais dit à ma maman, bientôt j’aurai un million de Fcfa; elle m’avait pas crue.

Depuis lors, tout ce que je dis à quelqu’un arrive facilement. Mes prières ne m’ont jamais trahi, elles sont exaucées par Dieu dans les heures qui suivent. Cette connaissance est un don, mais je ne l’utilise pas pour s’enrichir seulement. Je l’utilise pour aider des gens en besoin et qui ont d’autres problèmes sociaux.

Pour toute personne qui a besoin des prières, peut se présenter chez moi. Cependant, il saura obligé de payer que s’il voit le résultat du travail ».

La suite à suivre dans Allo DakarTv

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de