Pour un business d’or qui a mal tourné en 2010 : Taïb Socé est retourné en prison après 3 ans de liberté conditionnelle

Rebelote dans cette affaire de trafic d’or qui mouille le prêcheur du groupe futurs médias de Youssou Ndour, à qui le plaignant réclame une somme de 146 millions F Cfa volatilisés. Pour rappel, c’est le sieur Mouhamadou Bassirou Sall, un fils de Serigne Abass Sall de Louga qui opérait pour le compte de son partenaire Arabe nommé Hasan Mohamed Mubashari, et qui avait besoin de 30 kg d’or. L’affaire fut conclue avec Taïb Socé qui l’avait mis en contact avec Cheikh Tidiane Diakhaté et Moussa Touré qui s’étaient pourtant engagés à livrer la commande à date échue, avant de s’évaporer dans la nature depuis lors. Se sentant grugé, Mouhamadou Bassirou Sall avait traduit le prêcheur en justice qui sera jugé et condamné à une peine de 5 ans dont 3 fermes, en plus du remboursement des 146 millions F Cfa. Il sera par la suite élargi à la faveur d’une liberté conditionnelle qui aura duré 3 ans sans qu’il ne daigne respecter ses engagements avec le juge. C’est la raison pour laquelle Taïb Socé a été cueilli à nouveau chez lui, par les éléments de la section de recherches de la gendarmerie qui avaient reçu un mandat d’amener, avant de l’envoyer à la prison de Rebeuss