Pour convaincre l’opposition à prendre part au dialogue national : le président Macky revoit sa posture

Le président de la République qui avait habitué les leaders de l’opposition à son entêtement face aux conditions qu’elle posait avant d’aller à la table du dialogue, a fini par leur concéder un certain nombre de préoccupations afin que le pouvoir et ses adversaires puissent enfin se concerter. La démocratie Sénégalaise en vaut d’ailleurs le sacrifice pour qu’on en arrive aujourd’hui à ce qu’il est convenu d’appeler, convergence de vues sur l’approche, l’organisation et la méthodologie du dialogue national. En effet, le profil du modérateur qui était la pomme de discorde entre pouvoir et opposition, semble aplanie, ainsi que la mise en place d’une commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux.