Ousmane Sonko (PASTEF) : « Après s’être autoproclamé président, Macky Sall devait plutôt organiser une conférence nationale »

En conférence de presse ce mercredi 29 Mai, le chef de file du PASTEF a tranché le débat sur sa participation ou non au dialogue national. « Ce semblant de dialogue n’est en fait qu’une simple mise en scène rocambolesque à laquelle je ne participerai pas » a dit d’emblée Ousmane Sonko qui était entouré des leaders de la Coalition qui avait porté sa candidature lors de la dernière présidentielle. L’intérêt que nourrit le pouvoir pour la tenue de ce dialogue prouve selon lui, que « Macky Sall a échoué sur toute la ligne, et c’est d’autant plus grave qu’il s’est autoproclamé président de la République au soir du 24 Février 2019 ». Faisant fi des organes habilités telle que la Cour d’appel, à donner des résultats d’élections. C’est pourquoi en lieu et place d’un dialogue national, Ousmane Sonko estime que « le président de la République devait plutôt convoquer une conférence nationale comme ça se passe dans les pays en crise ». Encore que dit-il « le pouvoir s’était déjà préparé à une répression de manifestations post-électorales après avoir acquis un dispositif anti émeutes ». Mais le patriotisme de l’opposition et la maturité du peuple Sénégalais ont finalement prédominé pour préserver notre pays d’une crise politico-sociale