Marche pour la sauvegarde de la Falémé, les Sénégalais et les Maliens se donnent les mains à kidira.

C’est une foule inestimable dont des élus du Mali et du Sénégal qui a battu le pavée ce dimanche 1er mars 2020 à Kidira. Ces populations assurent de ne jamais baisser les bras tant que l’État ne reconnaît pas ses revendications. Sur ce, ils demandent  aux États membres de l’OMVS à agir vite pour mettre un terme à l’orpaillage le long de la Falémé avant que cela n’engendre des conflits.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de