Le PRODAC miné par une dette de 3,3 milliards F Cfa : Green 2000 veut résilier son contrat avec l’Etat

Les chantiers des Domaines agricoles communautaires (DAC), dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) courent le risque d’être arrêtés. En effet, la société israélienne Green 2000 qui est maîtresse d’oeuvre des chantiers menace de résilier le contrat le liant à l’Etat du Sénégal pour une dette non soldée de 3,3 milliards F Cfa. Daniel Pinhassi le directeur la société étrangère a déjà envoyé une correspondance au coordonnateur du PRODAC dans ce sens. Et dans laquelle lettre, il est bien indiqué que « Green 2000 va quitter le Sénégal le 31 Juillet 2019, si le gouvernement ne règle pas au moins la moitié de la dette, soit 1 milliard F Cfa ».La direction de Green 2000 déplore en outre, le fait que l’état des paiements du mois de Mai ne dépasse pas 23.982.089 Euros, soit un peu plus de 15,5 milliards F Cfa, représentant 62,7% du montant total du contrat qui lie les deux parties.