Le Président Macky coupe des têtes, mais le mal demeure

Senegal. Dakar. 09/2015. Le President de la Republique Macky Sall.

Le Président Macky Sall s’était plaint de la cacophonie communicationnelle autour de lui. N’empêche elle s’amplifiera jusqu’au sujet de son second ou deuxième mandat. Pour preuve, malgré la « décapitation » de trois directeurs qui avaient osé donner leur avis sur ce sujet et d’autres s’épandre sur l’épineux et opaque dossier de Karim Wade, exilé à Doha, encore des avis dans son propre camp, comme celui de Moustapha Diakhaté, sont catégoriques : « Nul ne peut avoir plus de deux mandats consécutifs ».
Hélas ce n’est pas seulement le sujet qui fâche. Car, bien de ses militants du temps de la traversée du désert se plaignent d’avoir été écartés et écrasés au profit de ceux de la 25ème heure. C’est le cas de jeunes dakarois et bien d’autres adultes d’ici et d’ailleurs. Comme quoi couper des têtes ne signifie pas tuer des idées qui dérangent.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de