L’arachide au Sénégal: les exportations chinoises provoquent le fermeture de certains huiliers…

La méthode chinoise domine complètement la commercialisation de l’arachide sénégalaise. Un fait rare chez les transformateurs locaux car ayant confronté un véritable concurrent. Malgré un gel des exportations décidé le 21 janvier, l’huilerie Copéol a dû cesser ses activités, faute de matière première.

Proposant le prix de kilogramme, pouvant aller jusqu’à 325 francs CFA, les négociants chinois qui sillonnent les champs dès l’ouverture de la campagne de commercialisation de l’arachide (décembre 2019-mai 2020) n’ont eu aucun mal à accaparer l’essentiel de la récolte. En face, le prix plancher officiel a été fixé à 210 F CFA par le gouvernement, en accord avec le Comité national interprofessionnel de l’arachide (Cnia).

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de