Jules Ndéné au HCCT : le pacte de la gouvernance collégiale avec les socialistes rompu

Au moment où ses alliés socialistes attendent la désignation d’un des leurs pour la succession du défunt président du Haut Conseil des Collectivités Territoriales (HCCT), le président Macky Sall aurait déjà consulté son ami d’enfance, en l’occurrence l’ancien premier ministre libéral Souleymane Ndéné Ndiaye pour présider aux destinées de cette institution. Même s’il est préssenti comme un homme sérail pour succéder à Ousmane Tanor Dieng, il n’en demeure pas moins que sa nomination présente des risques de fragilisation de la dynamique unitaire au sein de la coalition Benno Bokk Yakaar. Autant admettre alors la rupture du pacte de gouvernance collégiale entre le président de la République et ses alliés, particulièrement le parti socialiste. Notamment dans son esprit de « gagner ensemble et gouverner ensemble ». Il faut noter également que Souleymane Ndéné Ndiaye qui a été nommé PCA d’Air Sénégal International depuis son ralliement en 2017, fait face déjà à l’ambition exprimée par d’autres grands responsables qui ont effectué la traversée du désert avec l’opposant Macky Sall, et qui réclament la présidence du HCCT