Idrissa Diallo maire de Dalifort : « Avec le cas Khalifa Sall on parlait de riz et mil…mais l’affaire Aliou Sall nous plonge dans le pétrole et le gaz »

Telle une justice à 2 vitesses, le maire socialiste de la commune de Dalifort a déclaré à qui veut l’entendre qu’il n’a aucune confiance au procureur de la République Serigne Bassirou Gueye. Idrissa Diallo n’a pas manqué de donner ses raisons. « le procureur a été très diligent et prompt pour traiter le dossier de Khalifa Sall. Lequel a été injustement condamné pour moins que ce que Aliou Sall a commis comme délit de corruption sur la concession de nos ressources pétrolières et gazières ». Alors que l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar concernait l’achat de denrées alimentaires comme le riz, le mil et le sucre, mais le petit frère du président de la République, accusé d’avoir touché des pots-de-vin, reste encore dans l’impunité totale. Pire, le palais et le parquet semblent tirer la couverture de son côté pour le « blanchir » au moment où Khalifa Sall a déjà purgé la moitié de sa peine de 5 ans, regrette Idrissa Diallo