Hivernage 2019 et risques d’inondations : le DG de l’ONAS pas préoccupé par le cadre de vie et le bien-être des populations

En cette période hivernale, les mesures anticipatives et préventives en vue de minimiser les risques d’inondations et d’en amortir les conséquences ne semblent pas prises en compte par le directeur général de l’Office Nationale de l’Assainissement du Sénégal (ONAS). Lansana Gagny Sakho que nous avons joint par nos soins, n’est pas du tout préoccupé par le bien-être encore moins le cadre de vie des populations, particulièrement celles de la capitale et de la banlieue Dakaroise dont la plupart commencent à perdre le sommeil avec l’imminence des précipitations aux conséquences incommensurables, notées au cours de ces dernières années. Selon le DG de l’ONAS « il n’est pas nécessaire pour le moment de parler des opérations pré hivernales de l’ONAS, et que je vais aviser ». C’est la seule réplique qu’il a opposée à la sollicitation d’une interview d’Allô Dakar, comme pour manifester son insouciance feignant d’oublier que gouverner, c’est prévoir. Mais le moins que l’on puisse dire est qu’il ne serait pas en phase avec le président de la République sur sa posture, compte tenu de la mission qu’il lui a confié. En tout cas, les équipes de l’ONAS spécialisées dans les opérations de curage des égouts et autres conduites d’eaux usées ne sont pas encore visibles sur le terrain pour donner un minimum d’assurance aux populations déjà exposées à des maladies inhérentes aux inondations.