ven. Jan 24th, 2020

Grève : les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop sont intenables, et sont prêts même à…

Les étudiants de la Faculté des lettres de l’Ucad sont sur le pied de guerre. Ayant décrété une grève générale de 72 heures, hier, ils ont annoncé que si leurs exigences ne sont pas satisfaites, ils vont marcher, dans 15 jours, jusqu’à la Place de l’Indépendance. 

La rue est désormais devenue le lieu de lamentations de tous les insatisfaits. Après les enseignants, c’est autour des étudiants de la Faculté des lettres et sciences humaines (Flsh) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) d’annoncer leur volonté d’exprimer leur colère dans la rue avec ou sans autorisation. Du moins, sous réserve que leurs revendications soient prises en compte d’ici 15 jours par les autorités.

Un tel acte se justifie par le désaccord né entre ces apprenants et le gouvernement, après l’expiration de l’ultimatum fixé pour la prise en compte des points de leur plateforme. En Assemblée générale, hier, devant le nouveau bâtiment de la Fac Lettre, les étudiants, sous la houlette de leur amicale, ont menacé de descendre dans la rue dans deux semaines, si des solutions pérennes ne sont pas trouvées. Ils ont à l’occasion décrété 72 heures de grève renouvelables.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de