Gestion nébuleuse du port de Dakar : quand le DG Aboubacar Sadikh Bèye transforme le cosmétique en « réalité »

Lors d’une conférence de presse tenue ce Jeudi 16 Mai 2019, le directeur général du port autonome de Dakar a dépeint un tableau reluisant de sa gestion à la tête de l’institution portuaire qu’il gère depuis 1 an et demi. Une sortie malvenue, aux allures d’une comparaison avec la gestion de son prédécesseur, montrant un Aboubacar Sadikh complètement déraisonné tellement les chiffres qu’il a avancés sur le bénéfice et l’encours de la dette ainsi que les statistiques sur le solde de trésorerie sont loin d’égaler les performances réalisées par Cheikh Kanté. Une position partagée par la majorité des cadres, agents et les dockers du port qui le lui concèdent toutefois, sachant bien qu’il est entrain de vivre ses derniers jours à la direction de leur boîte. Côté management, Aboubacar Sadikh Bèye a crée en 1 an et demi seulement, des impasses au niveau des services de l’institution. Notamment au niveau des ressources humaines, des syndicats, des transitaires et même du commandement portuaire, où le sentiment le mieux partagé est que le président Macky Sall ne leur a pas mis l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Selon une information recueillie, les organes de contrôle tels que l’IGE et la Cour des comptes auraient le DG du port en ligne de mire pour en savoir davantage sur ce qui s’y fait de vrai et de faux. Et ce serait plus crédible et de bonne foi que les contrôleurs de gestion du port fassent cette conférence de presse à sa place

Mamadou SALL