Exploitation des ressources gazières : le frangin de Macky Sall, au cœur d’un scandale financier

La chaîne de télévision Anglaise BBC a fait une révélation de taille sur les tractations autour du gaz entre le « courtier » Aliou Sall et l’homme d’affaires Frank Timis. Les résultats d’une enquête publiée par la journaliste de BBC Mayeni Jones ont fait état d’un e-mail capté en plein vol, et qui était destiné à la compagnie Trust Offshore appartenant à Frank Timis. Un courriel dans lequel il est bien indiqué que des redevances fiscales doivent être versées au gouvernement du Sénégal. Dans le même e-mail, l’homme d’affaires Frank Timis avait besoin de 25.000 Dollars, soit 146 millions F Cfa pour solder la dette fiscale. Seulement, ce qui paraît louche est que cette somme n’était pas destinée à l’Etat du Sénégal, mais à Agritrans Sarl, une société qui serait la propriété du petit frère du président Macky Sall. La journaliste de la chaîne BBC ajoute même qu’un autre versement de 25.000 Dollars aurait été discrètement fait toujours pour le compte d’Aliou Sall. Interrogé par Mayeni Jones sur cette actualité qui commence à défrayer la chronique, un expert en matière de fraude et de corruption pense qu’ « en tant que citoyen, Aliou Sall ne devrait pas bénéficier d’une taxe destinée à l’Etat Sénégalais parce que vraisemblablement, on serait devant un cas de corruption ». Mais les avocats du mis en cause se sont empressés de nier en bloc ces accusations de fraude et de corruption avant de menacer la chaîne BBC d’une plainte.