Entame de son 2ème mandat : Macky Sall toujours à la tête d’une armée mexicaine, le pire est à craindre 

Plébiscité au 2ème tour de l’élection présidentielle de mars 2012, au détriment de  celui qui lui avait mis le pied à l’étrier, Macky Sall a quand même hérité de biens de défauts et syndromes de l’ancien Président Me Wade. Pour preuve malgré son deuxième mandat, remporté dès le 1er tour au mois de  mars dernier, les signes indiens sont toujours dans les rangs de son parti, semblable à une armée mexicaine. Pour preuve, si ce n’est des affrontements verbaux entre ses députés Farba Ngom et Moustapha Cissé Lô, la guéguerre met alors aux prises les « cadres de sa jeune formation politique. A titre illustratif la  sortie de Yakham Mbaye, une énième contre Sory Kaba, qui n’a pourtant dit que ce que la majorité des Sénégalais pense. Ses proches d’ailleurs se positionnent pour sa succession. Ainsi, objectivement, le pire est à craindre ; même pour lui.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de