Enquête sur la fuite du rapport de l’IGE : Souleymane Jules Diop serait-il le journaliste suspect ?

Le moins que l’on puisse dire est que le journaliste Souleymane Jules Diop ne digère toujours pas son éviction de l’attelage gouvernemental en tant qu’ancien ministre conseiller en charge du suivi du PUDC. Connu pour ses blogs incendiaires qu’il distillait depuis le Canada où il s’était exilé, il taillait finalement bavette avec le président Macky Sall qui semble l’avoir « apprivoisé » le temps qu’il rase ses rastas et qu’il change de langage. En 2011 déjà, il multipliait ses sorties au vitriol contre  l’opposant Macky Sall, et ne manquait pas de rappeler son passé de modeste citoyen logé dans un appartement à Derklé. Et avant son accession à la magistrature suprême, l’actuel chef de l’Etat  a dû acquérir selon lui, une radio d’une valeur de 200 millions F Cfa; un appartement très coûteux à Huston aux Etats-Unis; une maison évaluée à 1 milliard F Cfa dans laquelle il venait de déménager, avec un parc automobile que personne ne possède au Sénégal entre autres privilèges. Entretemps Souleymane Jules Diop a été nommé à des postes comme ministre conseiller en charge du suivi du PUDC, avant d’être éjecté suite à la formation du dernier gouvernement. Depuis lors, il s’est emmuré dans un silence assourdissant et ne donne plus signe de vie. Mais avec les accusations du palais portant sur une certaine complicité d’un journaliste qui aurait participé à la fuite du rapport de l’IGE, il y’a de quoi penser à cet homme qui a toujours fait des révélations à charge, une arme destructrice