En visite à Touba : le président Wade sollicite le « ndiguël » du khalife pour satisfaire les besoins en eau

Le président Abdoulaye Wade veut régler les problèmes hydrauliques à Touba, 2ème ville du Sénégal, en termes de populations après Dakar. Devant le khalife général des Mourides, il lui a fait part de sa décision d’accroître le potentiel hydraulique de la ville sainte qui connaît des difficultés d’approvisionnement en eau lors des grandes cérémonies religieuses telles que le Magal. Par rapport à son initiative, l’ancien chef de l’Etat a rappelé avoir initié beaucoup de travaux dans ce sens durant les 12 années qu’il a passées au pouvoir. Aujourd’hui, il revient en bon talibé pour poursuivre les chantiers avec des forages additionnels ou encore de l’eau de mer désalinisée en qualité et en quantité suffisante, afin de couvrir totalement la demande des populations et des pèlerins. Selon lui « je me fixe l’objectif d’atteindre 690 mètres cubes par jour à Touba ». Wade l’a clairement expliqué à Serigne Mountakha Mbacké et n’attend que son « ndiguël » pour traduire en actes concrets ce programme.