sam. Fév 29th, 2020

Emeutes des pêcheurs de Guet-Ndar : le ministre Alioune Ndoye en eaux troubles

 

Redevenu maire de Dakar-Plateau grâce à la liste « Taxawu Ndakaru » que dirigeait le Maire sortant de Dakar, Khalifa Sall, en 1914, Alioune Ndoye n’avait pas hésité à lâcher celui-ci en bisbilles avec leur formation politique, le Parti socialiste, et le régime en place. Ainsi est-il devenu ministre des Pêches et de l’économie maritime, suite à la disparition d’Ousmane Tanor Dieng, qui dirigeait le dinosaure socialiste. Mais depuis mardi dernier ce maire-ministre, réputé distant, ne dort plus du sommeil du juste. Car les pêcheurs de Guet Ndar, décidés à obtenir leurs licences pour s’adonner à leur activité sur les côtes sénégalo-mauritaniennes, n’ont pas hésité à en découdre avec les forces de l’ordre, saccager et incendier des édifices et biens publics. Alioune Ndoye est ainsi à la croisée des chemins. Car son avenir dans le Gouvernement dépend de l’issue de cette insurrection, que seule l’attribution aux pêcheurs des licences qu’ils exigent pourra résoudre. Ce qui nécessite un ballet diplomatique entre Dakar et Nouakchott, assorti d’un savoir-faire en termes de négociations ; tant bien avec son homologue mauritanien que les pêcheurs, qui ne le jugeront que sur la base des faits en leur faveur. Ils sont 400 chefs de ménage. Le temps est compté à Alioune Ndoye en plein dans des eaux troubles. Et son employeur, le Président Macky Sall, est en mode fast track. De quoi demain sera fait ? C’est la question qui sourdine dans l’entourage du novice ministre.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de