Candidatures aux élections locales : tout candidat devra verser une caution de 20 millions F Cfa

La caution des candidats déclarés aux élections locales a été arrêtée à 20 millions F Cfa soit 10 millions F Cfa pour les municipales et 10 millions F Cfa pour les départementales. Mais il faut préciser que cette annonce du ministre de l’intérieur reste pour le moment non concertée entre les acteurs politiques. D’ailleurs pour une première expérience, les prochaines élections locales verront l’application du principe du parrainage des candidats qui vont briguer les 557 collectivités locales. Ainsi qu’une caution à laquelle ils sont soumis dans un contexte qui exige une révision exceptionnelle des listes en vue d’asseoir un cadre légal, avant de procéder à la mise à jour du fichier électoral. Des sujets qui seront inscrits dans l’agenda du dialogue national pour arriver à un consensus.